Bonjour et bienvenue dans mon petit univers !

Je m'appelle Orianne, j'ai 35 ans. Je vis à Boussy Saint Antoine, dans le 91. Je me déplace souvent en Bretagne, du côté de Dinan.

Inspirée par les contes et légendes, la culture celte, les mondes merveilleux, j'espère réussir à vous transporter dans un univers onirique et féerique. Je m'attache à mettre en scène vos idées, vos envies de magie du mieux que je peux !


Vous pouvez me contacter pour tout renseignement via le blog, ou bien par mail :

orianne.zadra@hotmail.fr

A bientôt !




lundi 9 novembre 2015

La Mémoire des Pierres - Hantée

Bonsoir à tous ! 

Hier a eu lieu la sortie Harry Potter !!!! Etant une très grande fan j'étais très, mais alors trèèès impatiente ! Et aussi stressée, parce que je voulais que ce soit génial. Et ben... je me suis éclatée !!! Et je crois que mes modèles et photographes aussi :-)
Mais vous attendrez encore un peu avant de voir les photos, nous en sommes bien loin dans les publications ! Ce soir nous revenons d'ailleurs sur une séance du mois d'août. Oui, ça commence à dater... 


Cet été a eu lieu en Bretagne un événement particulier et rare, l'assec du lac de Guerlédan. Il s'agit d'un lac artificiel en centre Bretagne, et régulièrement, il doit être vidé pour l'entretien du barrage. Tout cela découvre du coup la vallée qui avait été engloutie lors de la création du barrage et révèle des paysages lunaires et désertiques, avec des arbres pétrifiés, et des ruines de maisons d'éclusiers.
J'avais en tête une idée de séance, il fallait profiter de cette opportunité qui ne se représentera pas de sitôt ! Et pour coller à l'ambiance, je voulais du glauque, du désespoir, quelque chose de très dark. Malheureusement, dirons nous, le soleil a été de la partie, et du coup, le côté glauque et mystérieux a été moins présent que ce que j'aurais voulu... 


C'est Juliette, alias Helleboria, qui a été ma modèle pour ce projet en deux parties. 
Nous avons passé une journée entière ensemble, pour réaliser 2 shoots dans 2 endroits totalement différents et majestueux. 

Première partie ce soir, donc, avec La mémoire des pierres - Hantée. 

« -Le Lac de Guerlédan est le tombeau de vestiges d’une activité humaine florissante du début du XXe siècle. » commenta notre guide touristique.
J’admirai les ruines des maisons d’éclusiers qui jonchaient çà et là le lac asséché. Les grands arbres morts pétrifiés comme des statues de pierre rendaient l’atmosphère plus spectrale encore.
« -Des questions ? » demanda soudain la guide qui venait de terminer son discours de présentation.
Le lieu venait de me plonger dans une espèce de torpeur que je ne pouvais expliquer, comme de celle que l’on ressent dans un cimetière.
« - On dit le lac hanté ? C’est vrai ? » osa un jeune homme du groupe en chuchotant presque.
« - Ma grand-mère m’a raconté que la nuit on pouvait entendre des sanglots ! » renchérit une jeune fille.
La guide parut gênée. Mais devant l’insistance des membres du groupe raconta :
« - Il est vrai que plusieurs personnes disent avoir entendu ou aperçu la silhouette d’une femme. Blonde, des cheveux longs… Tantôt vêtue de blanc, tantôt vêtue de noir… Les avis divergent à ce sujet. Tous se rejoignent sur une chose, ses sanglots. Pour les sceptiques, Il s’agirait juste du bruit du vent et d’une illusion d’optique… Les croyants, eux, voient l’esprit de Louise Marie Marcel. Morte noyée dans le Lac en 1945. Lors de l’occupation, elle eut une liaison avec un officier de la garde allemande. Mais ce dernier est rentré au pays à la fin de la guerre, l’abandonnant alors qu’elle portait son enfant. Déshonorée, rejetée par les siens, Louise se jeta dans le lac. Depuis, les habitants locaux disent que son esprit hante la vallée, condamné à errer entre tristesse, repentir et colère. »
 Un silence de mort avait envahit le groupe. Nous reprîmes la route.
Alors que je me retournai une dernière fois pour contempler l’étendue vidée de ses flots, je remarquai près de la maison d’éclusier en ruine, une ombre qui se tenait debout, appuyée contre l’un des murs…
De longs cheveux blonds dans le vent et une robe blanche.

Teste : Tatiana 

















A bientôt pour la suite !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire